PROFILE LINKEDIN

 

Maria Christina Cleary a étudié la musique en Irlande, en Hollande, en Belgique et en Allemagne. Elle est diplômée des conservatoires de Dublin, de Londres, de La Haye et de Bruxelles. Elle a également étudié la psychologie au Trinity College de Dublin.

Elle a remporté de nombreux prix comme soliste dans des concours nationaux et internationaux, notamment le premier prix ex aequo de l’Utrecht Early Music Competition en 1997, le sixième prix du Nippon International Harp Competition en 1996, le second prix du Dutch National Harp Competition en 1997.

Elle a fait des concerts et enregistré des CD dans toute l’Europe, aux Etats-Unis et au Japon, comme soliste et dans plus de 50 ensembles de musique de chambre. Elle a travaillé comme « harpe principale » auprès de l’orchestre Koninklijk Concertgebouw d’Amsterdam. Avec le groupe de musique contemporaine MusikFabrik de Cologne, elle a joué et enregistré plus de trente morceaux en première absolue. Elle a joué en soliste, en première absolue, des morceaux de D. Dennehy, J. Friedlin, R. Ayres, R. Sims, F. Devresse. Avec Peter Veale (hautbois), elle a exécuté Arc Song de T. Hosakawa au festival de Darmstadt de 2002. Durant le concert avec Cecila Batoli à Amsterdam, en 2000, un critique a déclaré que « on n'avait jamais entendu une harpe aussi bien jouer ». Une autre critique l’a défini « véritable virtuose de ce complexe instrument ». Elle a travaillé de manière régulière avec Tetraktys, un groupe privilégiant la musique du XIVe siècle, avec Kees Boeke et Jill Feldman. Cette année, elle a été soliste de l’orchestre baroque de Portland et de l’ensemble Arion de Montréal.

Enseignante de la classe de harpes historiques à Padoue, elle a tenu des séminaires et des master-classes dans d’autres universités comme la Guildhall University de Londres, la Makerere University ou l’International University de Kampala. Maria est connue pour la polyvalence de son talent qui lui permet de jouer des musiques d'époques et de styles différents, du XIIIe siècle jusqu’à nos jours, en utilisant des instruments différents pour chaque période historique.

Elle s’intéresse tout particulièrement à la recherche et à l’exécution musicale basées sur des critères philologiques.